Newsletter Catalogue

Comment organiser ses recherches

Navigation » Nos pistes » Comment débuter une généalogie

Pour réussir une généalogie il faut y consacrer un minimun de temps comme m'importe quelle autre activité. Bien souvent un généalogiste amateur commence sa recherche suite à un évément familial comme le décès d'un parent proche.

La généalogie est un voyage temporel, c'est rarement un voyage géographique. Nos ancêtres voyageaient peu. Cela s'explique bien entendu par des raisons techniques, mais également par des raisons sociologiques. Nos ancêtres étaient ancrés dans leur terroir et dans leur classe sociale. A tous les points de vue, l'endogamie était la règle, quand l'exogamie restait exceptionnelle. La conséquence directe en est que nos arbres ont souvent des racines très profondes au sein d'un territoire très limité.

Endogamie :
Règle de mariage en groupe. C'est la tendance dénoncée comme courante dans l'ancienne société, à se marier, à la fois dans son milieu géographique, social, professionnel et souvent aussi familial. Il est faux de croire que ces unions consanguines soient obligatoirement causes de catastrophes génétiques. En  réalité, elles ne font qu'augmenter les chances de voir réapparaître dans une famille, aussi bien une propriété qu'une tare ancestrale. Par contre, outre qu'en ligne descendante elles régalent la généalogie des tableaux enchevêtrés, elles vont aussi en ligne ascendante, réduire son nombre d'ancêtres réels.

Exogamie : Antonyme d'endogamie. Habitude qui consiste à se marier en dehors du groupe familial ou avec des étrangers.

Quelques conseils  pour mieux organiser une recherche en archives. Sans plan d'action les limites sont très vite atteintes. Bien souvent on part dans toutes les directions. Les sauts fréquents d'une région à une autre rend la recherche inefficace 

  • au début raisonnez par provinces (organisez vos notes en fonction de celles-çi)
  • ne travaillez que sur une province, à la fois (on ne change de province que lorsqu'on a épuisé toutes les sources).
  • au sein de cette même province, raisonnez par Arrondissement  (Administratif et judiciaire) dans lequel se trouvent les communes où vos ancêtres ont vécus.
  • recensez toutes les sources propres à cette province qui peuvent vous aider (Archives, base de données, ressources locales et contacts personnels susceptibles de vous aider)
  • remontez d'abord la lignée paternelle de l'ancêtre recherché ensuite la première femme par sa  lignée paternelle  (le but est d'organiser et accéder facilement  à vos recherches mais surtout de pourvoir les reprendre à n'importe quel moment sans difficultés)
  • n'oubliez pas de lier vos notes d'ascendance entre elles. Certains individus  peuvent bénéficier d'un complément d'information spécifique. En procédant ainsi, vous ne vous égarez plus en chemin, et vous saurez en permanence à quel point vous en êtes dans votre recherche. Vous avez donc atteint votre objectif.

Important : L'utilité d'un programme généalogique doit toujours rester une priorité

Suggestion voir aussi : GéniWal-Magazine n° 55, pp 91-92 : Evernote un outil pour les généalogistes

Sources : Léon Roy, Dictionnaire de la Généalogie, 2001, Editions Labor, pp 242 & 264
La gazette des ancêtres : lagazettedesancetres.blogspot.fr/2012/03/45-departements-et-11-pays-comment.html