Newsletter Catalogue

Echevinages

Navigation » Nos pistes » Comment débuter une généalogie

Les échevinages sont une source intéressante pour les généalogistes. Ils sont constitués notamment de testaments, partages, successions, baux, jugements, etc. Ils sont consultables dans les dépôts des archives de l'État dans les provinces. Des instruments de travail y sont disponibles pour vous aider à les retrouver.

Un peu d'histoire pour mieux comprendre
 
 Nos ancêtres avaient fréquemment recours aux services de magistrats appelés "échevins" (eschevins), quelles que soient leurs positions de fortune. L'origine du mot remonte à l'époque de Charlemagne. Un échevin est un magistrat municipal élu. C'était un homme de loi que les seigneurs choisissaient pour leur servir d'assesseur et rendre la justice. Dans les villes à mairie, l'échevin appartenait à la magistrature, aux côtés des maires et conseillers et remplissait les fonctions assez proches de celles qu'assument les adjoints au maire actuels. Dans les villages où ils portaient aussi le titre de "prud'homme", les échevins existèrent dès la concession de franchises collectives donc dès le XIVe ou XVe siècle. Ils étaient élus annuellement parmi les chefs de famille adultes, propriétaires et soumis à l'impôt car ils devraient répondre de leur gestion sur leur patrimoine personnel. Les échevins étaient des juges permanents. Echevinage : corps des échevins d'une commune.
 
Une collection de documents est disponible dans l'espace Membre de ce site. En tant que membres, vous pouvez nous demander de l'aide ponctuelle pour la transcription.