Newsletter Catalogue

Liste des religieux cités au XIVème siècle

Navigation » Nos pistes » Généalogie & Histoire » Belgique province de Brabant » Archives des institutions de droit canonique » Abbayes, couvents & prieurés » Abbaye de Villers-la-Ville

Abbés :

Celleriers : 
DE LA PORTE Arnould (de Louvain) cité en1308
SPINDA Godefroid (de Tervueren) cité en 1306
VRANCKEN Calaber cité en 1475-1483
BRUEDER Jan (Campernoels) cité en 1497

Moines et convers :
DE LAERE Gérard moine cité en 1391
DE MELIN Gibbiers moine cité en 1381
DE MALINES (dit ROMBAUT) Gilon convers cité en 1314
DE KALEKEN Henri moine cité en 1362 et 1363
DE HOXSEM Henri moine cité en 1354
VAN DER POORTEN Henri moine cité en 1371, 1376
DELVAUX Jean convers cité en 1356
DE DINANT Jean moine cité en 1311
DE FRASNES Jean moine 1334 futur abbé‚
DE HOLERS Jean moine 1346 futur abbe‚
DE HAEEHT Jean portier de Villers cité en 1314 et 1319 futur abbé de Val-Dieu,
DE ORLEKE Jean portier de Villers cité en 1313
DE PRESSARIO Jean convers cité en 1332-1333
MISPELKENS Jean convers cité en 1324
POCHET (de Nivelles) Jean convers cité en 1312
HACHET Nicolas convers cité en 1370
DE BRIGODE Pierre moine cité en 1342, 1355
DE HUY Ren‚ moine cité en 1330
DE LOUVAIN Thomas chantre cité en 1315, 1317

Maîtres des granges :

Il est fort difficile de déterminer avec excactitude en lisant les données fournies par des cartulaires de l'époque de savoir si les religieux de Villers-la-Ville sont soit des moines soit des convers, le frater s'appliquant tout aussi bien aux moines qu'aux convers.

Moine : Du latin monachus. Qui vient du grec µ??a???, monachos (« célibataire, solitaire, unique »), dérivé de µ????, monos (« seul »). Terme général pour un membre religieux  à voeux solennels qui mène une vie monastique dans un monastère. A l'origine : celui qui vit seul, isolé. Plus tard, désigne aussi celui qui partage la vie des « frères » qui ont choisi, eux aussi, de vivre retirés du monde, en communauté, dans une abbaye, monastère faisant partie d’un ordre dont les membres vivent sous une règle commune et séparés du monde.

Convers  : Se dit d'un religieux, d'une religieuse employés aux services domestiques d'une abbaye, monastère ou couvent.