Newsletter Catalogue

Histoire du protestantisme aux Pays-Bas avant 1830

Navigation » En savoir plus » Sources protestantes

En 1517
Début de la Réforme luthérienne. Martin Luther, moine augustin, docteur en théologie, s'insurge contre le trafic et le principe des indulgences. Il affiche ses 95 thèses contre celles-ci sur la porte de l'église du château à Wittenberg. C'est le point départ de la Réforme.

En 1519
Publication des thèses de Luther à Anvers et condamnation de celles-ci par la faculté de Louvain.

En 1522
Des autodafés (jugements prononcés par l'inquisition religieuse) sont organisés pour détruire les écrits, les livres et les traductions de la bible de Luther.

En 1524
L'empereur promulgue placards de Charles-Quint . Ils sont appliqués par 'Édit de Worms du 26 mai aux Pays-Bas.

En 1524
On torture et brûle pour fait d'hérésie les réformateurs.

En 1548
Des travailleurs de Namur et de Franchimont immigrent vers la Suède. Des Liègeois ouvriers métallurgistes s'installent en Rhénanie.

En 1564
Progression du calvinisme (pensée centrée sur la transcendance et la souveraineté absolue de Dieu) malgré la répression. Les troubles gagnent les provinces flandrienne et wallonne des Pays-Bas.

En 1566
Rétablissement de l'ordre après l'insurrection des iconoclastes (briseurs d'images).

En 1567
Le comte d'Egmont, gouverneur de Flandre fait pendre les émeutiers et ordonne la destruction des temples voués aux calvinistes.

En 1574
Fondation de la première église wallonne à Middelbourg (Zélande).

Le 13 avril 1598
Henri IV signe l'Édit de Nantes.

En 1623
Création des premières paroisses réformées des Pays-Bas (voir liste).

Le 18 octobre 1685
Édit de Fontainebleau révoquant l'Édit de Nantes.

En 1715
Le Traité de la Barrière permet aux Protestants de bénéficier de la protection discrète des États Généraux des Provinces-Unies.

Le 12 novembre 1781
L'empereur Joseph II promulgue 'Édit de tolérance celui-ci reconnaît le droit de pratiquer la religion de son choix. La religion catholique reste dominante dans nos régions.

En 1792
Révocation de l'Édit de tolérance.

Le 22 juillet 1802
À la suite du Concordat, les protestants de Bruxelles adressent au préfet du département de la Dyle et à Bonaparte l'octroi d'une église consistoriale. Celui-ci accorde les articles organiques des cultes aux protestants le 18 germinal an X.

En 1830
L'Église Protestante compte 56 églises locales, dont 25 paroisses de garnison.