Newsletter Catalogue

Historique des Registres Paroissiaux en Belgique

Navigation » Nos pistes » Comment débuter une généalogie » Rechercher dans les sources paroissiales

Historique des Registres Paroissiaux en Belgique

Du 15-12-1545 au 4-12-1563
Le Concile de Trente confirme l'ordonnance par un canon.

Le 12 juillet 1611
L'Édit perpétuel d'Albert et Isabelle impose la tenue en double.

Le 6 août 1778
L'Édit de l'Impératrice Marie-Thérèse précise que les registres doivent être tenus en double.

Le 17 juin 1796
La Convention française du 29 prairial an IV (17 juin 1796) clôture définitivement la tenue des registres paroissiaux qui n'ont plus aucune valeur juridique.

Le 10 mai 1865
Le Parlement belge impose par une loi la tenue de tables alphabétiques établies sur base des actes de l'ancien régime.

Sources :

R. ROBINET, Répertoire numérique des registres paroissiaux et de l'état civil antérieur à 1852, (A.D.A), Mézières, 1996.
E. SABBE, Les registres paroissiaux et leur conservation en Belgique, in archivum, IX (1959), p.3-14.
R; MOLS, Les registres paroissiaux sous l'ancien régime. Leur Histoire, in NRT, LXXVIII (1956),487-514.
J. ROELSTRAETE, Handleiding voor Genealogisch onderzoek in Vlaanderen, VVF Roeselare, (1998), 304 -306.
L. ROY, Manuel de généalogie, Atelier de généalogie, Cercle d'Histoire de Rixensart, (2000), 108.
Ph. DE MONTJOUVENT, Les registres paroissiaux catholiques, Gé-Magazine n° 200, (2001), 17-24.